Comprendre le langage du cerveau

Dans cet article vous allez découvrir comment votre cerveau gère les informations positives et négatives et comment tirer avantage de son fonctionnement naturel.
Il existe des méthodes simples à appliquer pour favoriser vos échanges et tirer meilleurs profits des situations.
Vous verrez par vous même, quand on cible certains aspects, votre cerveau procède toujours de la même façon.

 

Votre cerveau gère que l'information positive

N’imaginez pas un éléphant. Essayez de ne pas imaginer un éléphant.

Ce qu'il s'est passé, c'est que vous avez pensé à un éléphant puis, vous avez pensé à autre chose.

Autre essai. Ne vous imaginez pas tondre la pelouse.

Vous vous êtes imaginé en train de faire autre chose que de tondre cette pelouse. Peut-être jouer avec vos enfants sur la pelouse, vous détendre sur la pelouse, ou être debout à rien faire sur cette pelouse.

Le cerveau est incapable de gérer de l’information négative. C’est impossible pour vous et moi, de nous imaginer ne pas faire quelque chose. Le cerveau va retraiter l'information dans un langage qu'il est capable de gérer.

En soit le cerveau ne peut que gérer des informations qui sont positives.

Bien sûr cela semble complètement bidon de vous raconter de NE PAS penser à ci ou à ça. C’est simplement pour vous faire comprendre et mettre en pratique le fait que le cerveau ne gère que l’information positive.

Et c’est ce que vous devez utiliser dans votre communication. Parlez positivement. Par exemple à nouveau, répondez « je vous en prie » plutôt que « pas de problème ». Qui a un problème, il peut y avoir un problème ?

En réalité, adopter un langage basé sur le sens positif, avec des mots positifs vous fera paraître plus enthousiaste, enjoué. Et c’est l’attitude globale que vous dégagerez.

Vous préférez que je vous dise « je sens qu’il ne va pas pleuvoir » ou « je sens qu’il va faire beau » ?

N’ai-je pas l’air plus enthousiaste quant au fait que ce sera une journée agréable ?

Le cerveau a besoin de comprendre pourquoi

Face à des événements, le cerveau a besoin de savoir pourquoi ceci s’est passé ainsi.

Il vous sera plus facile de faire agir quelqu’un dans votre sens si vous lui expliquez pourquoi. Donnez les raisons de vos demandes, de vos agissements vous donnera plus de chances d’obtenir ce que vous voulez.

Par exemple si j’ai besoin de 5 euros et que je vous dis poliment « auriez-vous 5 euros pour moi s’il-vous-plaît ? ».

Qu’allez-vous faire ? Vous allez peut-être me demander pourquoi j’en ai besoin parce que votre décision qui en découlera dépend de la raison pour laquelle je vous le demande. Si je ne vous donne pas de raison il est probable que je n’obtienne pas ces 5 euros.

Si je vous dis « Auriez-vous 5 euros pour moi s’il vous plaît ? J’en ai vraiment besoin ».

On est d’accord que cette raison n’est pas vraiment valable. Pourtant je viens d’augmenter mes chances d’obtenir ce que je veux. Simplement parce que votre cerveau a été nourri d’une quelconque raison.

Et maintenant si je vous dis « auriez-vous 5 euros pour moi s’il vous plaît ? J’en ai besoin pour pouvoir me payer ce voyage en train. »

J’augmente encore plus mes chances d'obtenir ce que je veux.

En conclusion

Adaptez vos méthodes de langage pour valoriser le sens positif de vos messages. Vous enverrez un message d’enthousiasme autour de vous.

Et ce que les gens pensent de vous définit la façon dont ils vont se comporter avec vous.

Tâchez de donner une raison à votre demande. Même les plus anodines vous ferons éclater les barrières inconscientes dont le cerveau a besoin pour prendre une décision.

 

Viens faire un tour sur notre article similaire qui traite de la communication non verbales en 3 étapes ! C'est par ici !

Si cet article t'as plu, fais le nous savoir en suivant notre page Facebook et notre compte instagram ! On serait ravi de sentir ton soutien !

Article précédent

0 commentaires

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés